Photo de la coupole : saint Vincent de Paul au pied du Christ. Paroisse Saint-Vincent-de-Paul, 5 rue de Belzunce, 75010 Paris, 01 48 78 47 47. Paroisse Saint-Vincent-de-Paul
Accueil du site > Sacrements - Etapes de la vie > Confirmation des adultes

Confirmation des adultes

Pour la confirmation des 12-17ans, c’est par ici

Le sacrement de Confirmation est la confirmation du baptême : c’est la clef de sa compréhension. Dans la vie, beaucoup d’actes (comme le mariage) ont besoin d’être réassumés, confirmés de temps en temps. Pour la vie chrétienne, il en est aussi ainsi, mais une seule confirmation suffit, parce que :

elle est d’abord confirmation du don de Dieu.
Dieu veut confirmer publiquement qu’il souhaite être reconnu par ceux qui vont recevoir le sacrement, comme leur Père et qu’il ne cesse de leur prodiguer son amour. La vie chrétienne n’est pas d’abord une morale, elle est avant tout accueil d’un don, le don que Dieu fait aux hommes de vivre dans son Esprit.
« L’Esprit-Saint et nous-mêmes avons décidé », proclament les envoyés des apôtres (Ac 15,28). Qu’il est beau ce “et” ! Comme elle est belle cette coordination, cette “synergie” entre l’initiative de Dieu et la participation de l’homme.

elle est reconnaissance, confirmation solennelle, de l’appartenance plénière au Peuple de Dieu.
La confirmation prend son sens dans son lien avec l’évêque. Celui-ci est le signe de l’Église universelle. D’ailleurs, historiquement, le baptême et la confirmation étaient célébrés ensemble par l’évêque, mais au fur et à mesure que l’Église grandissait, l’évêque ne pouvant plus assumer toutes les célébrations, les baptêmes ont été délégués aux prêtres alors que la Confirmation est restée généralement une célébration présidée par l’évêque, successeur des apôtres, qui ont reçu le Saint-Esprit lors de la Pentecôte.
La Confirmation est le signe de l’adoption du confirmé par l’Église universelle : adoption qui lui donne ses pleins pouvoirs et ses pleins devoirs.
Dans la primitive Église, on ne partageait la prière des chrétiens rassemblés qu’après avoir reçu la marque de l’Esprit. Ainsi le confirmé peut-il parler dans l’Église et parler au nom de sa foi. Il devient témoin de la communauté.

Comme tout sacrement , la confirmation associe gestes et parole. Les gestes de l’imposition des mains (appel de l’Esprit) et de la chrismation (application du saint-chrême, un mélange d’huile et de baume) sont liés à une parole : « sois marqué de l’Esprit-Saint, le don de Dieu ».
Dans notre culture, il est rare d’utiliser l’huile sur notre corps. Mais dans l’Ancien Testament, les prêtres et les rois étaient oints en signe de consécration et d’élection. Dans l’antiquité, l’huile seule ou mélangée à du baume servait à soigner et à se parfumer. Elle était enduite sur le corps et grâce à ses propriétés, elle pénétrait dans la peau, calmait ou vivifiait la personne ou bien lui permettait de sentir bon. De même, l’Église pense que l’Esprit-Saint doit imprégner toute la personne pour que ses dons puissent s’épanouir. Les 7 dons de l’Esprit sont : la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la connaissance, l’affection filiale et l’adoration.

Il n’est jamais trop tard pour demander à recevoir le sacrement de la Confirmation.
Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter le Père Paul Quinson pquinson ©paroissesvp fr.

Page mise à jour le : mercredi 27 juillet 2016
Retour à l'accueil - Plan du site - Site mis à jour le 22/09/2017
Contacter le webmaster - Mentions légales - Espace privé - site realisé avec SPIP